mercredi 18 avril 2018

C'est moi de Marion Guillot


Date de parution : janvier 2018 aux Éditions de minuit
Nombre de pages : 112 

" Fais moi penser d'apporter une corde demain" - Samuel Beckett

J'ai été attirée par ce roman car une de mes librairies préférées n'a pas hésité à le désigner comme LE livre de la rentrée...

C'est l'histoire d'un couple qui s’ennuie, qui vivote tant bien que mal entre "la force des habitudes et les fatigues quotidiennes" depuis que Tristan est au chômage. La narratrice, dont le prénom n'est jamais donné, est irritée par son compagnon qui ne cherche pas de travail, passe sa journée à faire des puzzles dans un petit appartement où ils ne replient même pas le canapé et où ils entassent leurs livres parterre au lieu d'acheter une bibliothèque.

Le récit commence par l'annonce de la mort de Charlin, l'ami de Tristan. Il s'est suicidé...

dimanche 15 avril 2018

Celui qui disait non d'Adeline Baldacchino


Date de parution : janvier 2018 chez Fayard
Nombre de pages : 263

" Qu'ont-ils fait de nos vies, Irma, qu'ont-ils fait de notre amour?"

Ce livre fait partie de la sélection des 68 premières fois.

Dans ce roman doté d'une extraordinaire photo sur sa couverture, l'auteure tente de reconstituer l'histoire d'August Landmesser et d'Irma Eckler. Sur cette photo, un nazi reste les bras croisés, sans faire le salut nazi face à Hitler, le 13 juin 1936 lors du baptême d'un trois-mats sur le quai du port d'Hambourg. Cet homme c'est August, un aryen amoureux d'une juive qu'il veut épouser, leur première fille est née en 1935 mais le mariage leur a été interdit. C'est un couple constitué d'un pur et d'une impure...

samedi 14 avril 2018

Ariane de Myriam Leroy


Date de parution : janvier 2018 aux Éditions Don Quichotte
Nombre de pages : 208

Ce livre fait partie de la sélection des 68 premières fois.

Barbant wallon, banlieue de Bruxelles. A l'âge de douze ans, la narratrice, issue d'un milieu modeste, vit auprès de parents déprimés et très conventionnels. Mal dans sa peau, elle rencontre Ariane quand ses parents l'inscrivent dans le collège de St Sauveur pour qu'elle échappe aux mauvaises fréquentations. Ariane est belle, magnifiquement habillée, douée pour tout et vit dans le luxe auprès de ses parents, Claude et Patricia, et de son frère. Ariane entretient avec ses parents des rapports qui surprennent et qui peuvent être qualifiés de malsains en ce qui concerne son père.

jeudi 12 avril 2018

L'Archipel du Chien de Philippe Claudel


Date de parution : mars 2018 chez Stock
Nombre de pages : 288

Ce nouveau roman de Philippe Claudel est une sorte de conte moderne qui se déroule sur une île imaginaire, seule île habitée de l'Archipel du Chien situé face aux côtes africaines. Cette île noire, austère et soumise à de terribles rigueurs climatiques, dominée par un volcan assoupi, le Brau, abrite une communauté qui vit tranquillement dans ce lieu où il ne se passe pas grand chose. Le Maire et le Docteur travaillent sur un projet thermal pour développer l'économie de leur île dont la seule ressource est la pêche.

Un jour, la mer rejette le corps de trois hommes jeunes et noirs qu'on imagine avoir fui l'Afrique et son lot de misère et de guerre.

mardi 10 avril 2018

L'essence du mal de Luca D'Andréa



Date de parution : octobre 2017 aux Éditions Denoël
Nombre de pages : 464 

J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix Elle 2018, catégorie roman policier.

En 1985, dans les montagnes hostiles du Tyrol du Sud, trois jeunes gens sont retrouvés morts dans la forêt de Bletterbach. Ils ont été littéralement broyés pendant une tempête, leurs corps atrocement mutilés au point que la police n’a pu déterminer à l’époque si le massacre était l'œuvre d’un humain ou d’un animal.  Cette forêt est depuis la nuit des temps le théâtre de terribles histoires, transmises de génération en génération. Pays de légendes, Bletterbach est une sorte d'endroit maudit.

lundi 9 avril 2018

Chacune de ses peurs de Peter Swanson


Date de parution : septembre 2017 chez Calmann-Levy
Nombre de pages : 380

J’ai lu ce livre dans le cadre du Grand Prix Elle 2018, catégorie roman policier.

Lorsque Corbin propose à Kate d’échanger leurs appartements respectifs de Boston et de Londres, Kate, récemment victime d’un ex à la jalousie pathologique, pense que cela l’aidera à remonter la pente et accepte avec joie la proposition de son cousin américain.
Malheureusement, à peine arrivée, elle apprend qu’une voisine, Audrey Marshall, a été assassinée. Troublée, elle se pose aussitôt des questions sur Corbin, d’autant qu’elle s’aperçoit rapidement que ce cousin, locataire fort sympathique au demeurant, se montre très énigmatique sur sa relation avec Audrey… Alors quand l'ex-petit ami de la victime l’accuse clairement à son tour, et que le mystérieux Corbin disparaît brusquement… 

Malgré une idée de départ intéressante, ce roman policier ne m'a pas vraiment intéressée. La construction m'a gênée par sa dispersion entre les différents personnages, j'aurai préféré que l'auteur se focalise sur Kate et son enquête.
Une tension qui s'installe mais qui ne tient pas sur la durée, un manque de suspense, des invraisemblances, trop d'indices dévoilés, une fin ratée et une écriture banale. Bref, cette lecture m'a ennuyée.


L'auteur 

Auteur de nombreux poèmes hautement récompensés, Peter Swanson a étudié la littérature à Trinity College et aux universités d’Amherst et d’Emerson. Il vit avec sa femme à Somerville, Massachusetts. Auteur entre autres ouvrages, de La Fille au coeur mécanique et Parce qu'ils le méritaient, Peter Swanson est déjà traduit dans trente langues. "Chacune de ses peurs" est son quatrième roman.





dimanche 8 avril 2018

Une autre histoire de Sarah Naughton


Date de parution : mars 2018 chez Sonatine
Nombre de pages : 410

Mags, avocate à Las Vegas, arrive à Londres au chevet de son frère Abe qui se trouve dans le coma après une chute de douze mètres dans l'escalier de son immeuble. Mags n'a jamais été proche de son frère avec qui elle a vécu une enfance terrible auprès d'un père tyrannique. Dès qu’elle l'a pu Mags a fui l’Angleterre pour Las Vegas. Mags s'installe dans le logement d'Abe situé dans une église désaffectée transformée en appartements. Cette église St Jérôme, située dans un quartier glauque, renvoie une atmosphère particulièrement oppressante. 

Sur le même palier vivent Jody, la petite amie éplorée d'Abe et Mira, une jeune femme albanaise enceinte qui semble vouloir cacher les secrets de son mari Loran. 

Dans cette histoire l'église est un personnage à part entière tant l'auteure restitue une atmosphère particulièrement lugubre dans ce bâtiment où la lumière diffusée à travers les vitraux habille les espaces, où l'acoustique de l'ancienne église est toujours bien présente, où le moindre bruit est perçu d'un appartement à l'autre...