mardi 7 février 2017

La sonate oubliée de Christiana Moreau

 

Date de parution : janvier 2017 aux éditions Préludes
Nombre de pages : 256


Kevin et Lionella sont deux jeunes amis qui vivent en Belgique. La jeune fille d'origine italienne est passionnée de violoncelle et s'est inscrite à un concours de musique classique à Bruxelles. Elle jouera un morceau de son compositeur préféré Vivaldi mais ne parvient pas à choisir lequel.
C'est alors que Kevin déniche sur un marché aux puces un coffret contenant une partition pour violoncelle, un carnet intime et une médaille à moitié sciée. Il achète ce coffret pour l'offrir à son amie. 

Lionella adore la partition qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi et décide de la jouer lors du concours. Elle se plonge dans la lecture du carnet intime écrit à partir de 1723 par Ada, une jeune fille  qui a été abandonnée à la naissance en 1705 dans un Ospedale vénitien, l'Ospedale della Piéta, institut pour jeunes filles abandonnées, orphelines ou de naissance illégitime. Ces instituts étaient de véritables écoles de musique de haut niveau. 

Antonio Vivaldi, le "prêtre roux", a été le professeur le plus célèbre de cet établissement. Ses cours sortaient les jeunes filles de la monotonie de leur vie, c'était une vraie bouffée d'oxygène dans leur éducation austère.

Montrant de belles prédispositions pour le violoncelle Ada bénéficie des cours du grand compositeur et se produit tous les dimanches à l'église avec ses camarades, cachée derrière des grilles à l'abri des regards. Ada trouve apaisement à ses souffrances en écrivant dans son journal intime mais aussi en composant.

Vivaldi la prend sous son aile, écrit des concertos pour elle et obtient qu'elle soit chargée des achats de matériel chez le luthier. elle peut ainsi sortir seule de l'institut pour la première fois à l'âge de vingt ans. Et c'est en plein Carnaval qu'elle fait une rencontre qui va bouleverser sa vie...

Plus Lionella avance dans la lecture du carnet intime, plus elle se demande qui est vraiment l'auteur de la sonate qu'elle va présenter au concours. Vivaldi ou Ada? 

Nous suivons l'histoire de deux jeunes filles unies par la même passion et les deux récits s'entremêlent parfaitement, l'un au 18ème siècle, l'autre de nos jours. Nous voyons naître une sorte d'amitié au-delà des siècles car Lionella est de plus en plus touchée par la destinée d'Ada au fur et à mesure qu'elle avance dans sa lecture. 
La fluidité entre les deux récits est totale car la langue du 18ème siècle est retranscrite en français moderne.

Ce premier roman de Christiana Moreau, très agréable à lire, nous offre une plongée dans la vie à Venise, notamment au moment du Carnaval où les rencontres se font à l'abri des masques. Il nous fait rencontrer Vivaldi et nous sensibilise au destin poignant des orphelines musiciennes. L'atmosphère est très bien rendue et les personnages sont très attachants.
Un très beau moment de lecture...


Merci à NetGalley et aux éditions Préludes pour cette lecture.






L'auteur


Christiana Moreau est une artiste peintre, sculptrice et écrivain. Après un recueil de poésie, "Poèsimage" en 2014, "La Sonate oubliée" est son premier roman.
Elle vit à Seraing, dans la province de Liège.
La sonate oubliée est son premier roman. 




2ème lecture parmi les douze premiers romans de la sélection rentrée d'hiver des 68 premières fois





Catégorie SPORTS-LOISIRS
6ème contribution au Challenge Rentrée Hiver 2017 organisé par Laure de MicMelo
 






 


10 commentaires:

  1. Un livre charmant et très intéressant. Moi qui suis totalement ignare en musique et histoire musicale j'ai beaucoup apprécié le contexte historique, toujours joliment distillé. Une belle surprise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais le même constat que toi, ignare moi aussi en musique j'ai été agréablement surprise par ce roman.

      Supprimer
  2. Je crois que je suis encore plus enthousiaste. J'ai vraiment beaucoup aimé l'ambiance, le mystère qui plane, les personnages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment bien réussi, je suis d'accord avec toi...

      Supprimer
  3. La partie Venise m'a beaucoup plue!
    Eimelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en suis pas surprise, connaissant un peu tes goûts...

      Supprimer
  4. Je pense que c'est un livre que j'aurai plaisir à découvrir dans le cadre des 68 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va te plaire... je suis ravie qu'il fasse partie de la sélection!

      Supprimer
  5. Merci pour cette gentille critique et vos commentaires

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre passage sur mon blog!
      Un grand merci à vous pour cette balade à Venise dans les pas de Vivaldi.

      Supprimer